Pour cette exposition, à explorer en famille avec son accrochage adapté autant aux plus grands qu’aux plus petits, Lola Meotti se saisit du thème du végétal et rassemble 5 artistes issus de pratiques très diverses.

Avec la candeur qui rappelle celle du petit prince de Saint-Exupéry, elle leur demande : « s’il te plaît, crée moi une forêt ». Pour Lola Meotti la forêt est une métaphore du monde. De la forêt fantasmagorique, peuplée de créatures mystérieuses, à la zone en marge, lieu où la résistance s’organise, mais aussi espace où la diversité et la cohabitation d’espèces créent l’équilibre.

5 installations seront à découvrir, dialoguant d’espace en espace, tissant des liens entre elles. Toutes éphémères, puisque créées pour la petite galerie du BO pendant une intense semaine de résidence, elles accordent une importance primordiale à l’expérience physique du spectateur et à son point de vue dans l’exposition.

Zoé Dubus (peintre) et Vincent Chenut (dessinateur) réalisent des fresques enveloppantes, interrogeant l’échelle et la notion de perspective, pour nous proposer une réalité déformée, chez l’une par la couleur et la forme, chez l’autre par grattage et soustraction de la matière.

Tanguy Poujol (sculpteur) et Élise Peroi (designer textile) nous invitent à pénétrer dans leurs installations. Chez Tanguy en se faufilant au cœur d’une forêt vernaculaire, assemblage de matériaux de récupération et autres éléments fabriqués par l’artiste. Chez Élise en se réfugiant dans une cabane tissée, tapis de mille fils organiques ou non.

Enfin, le compositeur Thomas Ferrando habite les espaces avec une création sonore dont les sons se déploient comme des lianes vibrantes. Ici ce n’est pas le spectateur qui pénètre l’œuvre, mais bien cette dernière qui le transperce suivant sa taille et ses déplacements.


Foresta s’inscrit dans la thématique « végétal » proposée par les équipements culturels de la ville de Pau et de la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Aller plus loin

Lola Meotti

Née en 1986 à Besançon en France, Lola Meotti est diplômée des Beaux-Arts de Besançon (DNAP), titulaire d’un Master en photographie, et d’un Master en sculpture de l’ENSAV La Cambre (Bruxelles, Belgique). Elle vit et travaille à Bruxelles, en tant qu’artiste vidéaste associée au centre culturel les Halles de Schaerbeek, comme professeur dans l’option Photographie à La Cambre et professeur de vidéo à Saint-Luc à Liège. Elle est également commissaire indépendante.

Lola Meotti réalise des installations composées de vidéos, images, sculptures et performances. La mise en espace, et l’agencement des éléments font partie intégrante de sa démarche, et s’adaptent à l’architecture du lieu de l’exposition. Elle travaille essentiellement à partir d’images existantes, ou séquences vidéos issues d’archives privées ou institutionnelles, puis découpe, zoome, isole des micro-narrations.
Ses recherches s’articulent autour de la notion de lieu comme espace de projection mentale. Les images retravaillées tentent d’activer une mémoire collective. Il est question d’espace, d’identité, et de quête tout en activant une poétique de l’instabilité.
“Comment se situer sur des axes dont on ne discerne pas les extrémités ? ”

Dans son activité de commissaire, suivant les mêmes thématiques, elle met en place des protocoles interrogeant les artistes sur la notion de création, et sa possibilité de faire oeuvre en soit. Elle ouvre fin 2017 un espace d’exposition indépendant à Bruxelles, nommé Pop Up Atelier synoptique portatif, où elle a notemment présenté Zone Bleue réunissant 30 artistes, ou encore Les limbes présentant 3 artistes d’espace urbain.