La tête dans les étoiles
Une proposition transversale de Sabine DELCOUR et Marianne VIEULÈS

La tête dans les étoiles est un projet d’installation interactive qui mêle photographies, installation numérique, narration et décalage temporel. Sabine Delcour et Marianne Vieulès relancent le projet Carte du Ciel dans les pas d’Emilia Ponzoni, de Regina Colombo, Concetta Finardi et Luigia Panceri, quatre nonnes du Vatican qui au 19ème siècle ont durant onze années cartographié 481 215 étoiles, à l’aide de microscopes et de plaques photographiques.

Emilia, Regina, Concetta et Luigia ont été les calculatrices d’un projet pharaonique débuté en 1887 sous l’impulsion de l’observatoire de Paris et plus particulièrement de son directeur, un des premiers à réaliser le potentiel des nouvelles techniques photographiques dans le domaine de la cartographie des étoiles.

Ce projet astronomique international consistait à cartographier le ciel dans son intégralité. Vaste entreprise d’astrophotographie qui impliqua 18 observatoires du monde entier, chacun se voyant attribué une partie du ciel. Pour accomplir ces tâches jugées secondaires, les femmes se sont alors vues confiées ce laborieux travail d’inventaire et de calcul, abandonné en 1970.

Aujourd’hui un grand nombre de logiciels à moindre coût et un ordinateur individuel suffisent à tout astronome amateur pour calculer les coordonnées d’une étoile.

L’espace, plus particulièrement la voûte céleste est un terrain propice à l’imagination, aux rêves pour une grande partie des hommes. Sabine Delcour et Marianne Vieulès ont pour ambition de créer un atlas participatif, une nouvelle aventure stellaire faîte d’étoiles réelles ou inventées.

À partir des archives constituées de 254 catalogues répertoriant 4,6 millions d’étoiles réalisés par le travail de ces «femmes calculatrices» et du réseau des nouveaux astronomes amateurs, Sabine et Marianne vont élaborer une base de données stellaires, un autre récit scientifique et poétique : une nouvelle cartographie d’un ciel fantasmé.

Sabine Delcour a exposé New Way of Living dans la grande galerie du Bel Ordinaire en 2020