Ces dix premiers jours d’une première résidence au Bel Ordinaire m’ont permis de véritablement amorcer ma recherche. Au fil de mes lectures, de l’écriture, de croquis, et des discussions avec les autres résident.e.s, j’ai pu dresser un premier portrait de la pluralité des notions qui gravitent autour du temps et comprendre comment elles s’entremêlent ou se superposent.

J’ai en parallèle entamé des « performances du temps » afin de l’éprouver, de le pousser, voire de l’entraver, plusieurs jours d’affilée et en suivant des protocoles journaliers : jour 1, se réveiller, ne pas regarder d’horloge, estimer le temps de chaque action réalisée tout au long de la journée et en garder une trace écrite ; jour 2, se réveiller, ne pas regarder d’horloges, redérouler les actions de la veille en utilisant un chronomètre et en suivant scrupuleusement le temps consigné, noter les (dé)cadences ; jour 3, se réveiller, refaire les actions de la veille sans regarder le temps consigné mais en utilisant un chronomètre, comparer à la fin de la journée et identifier l’uniformité, les intervalles, les interstices ; …

Il s’agissait de développer mon propre système temporel en me détachant de celui encodé depuis mon enfance, et de percevoir ce que pourrait être une liberté temporelle isolée de toute injonction à la productivité ou au fameux manque de temps.

Ces explorations m’ont peu à peu attirée vers l’anti-technologie où un objet est conçu pour être contre-productif, voire inutilisable. N’y aurait-il pas une certaine beauté dans l’éloge de la lenteur ? Qu’est-ce que des dispositifs temporels perdant de leur élan au fur et à mesure qu’ils travaillent, révéleraient du poids du capitalisme ? C’est dans cette direction que je souhaite mener ma deuxième partie de résidence.


Après ma résidence, mai 2021:

Arriver, s'installer, rencontrer, démonter, démanteler, désassembler, désarticuler, disloquer, disséquer, court-circuiter, laisser tomber; ajuster, reconditionner, synchroniser, expérimenter, chercher, remonter, surcharger, contrôler, tester, renverser, essayer, rater ; s'obstiner, réparer, user, laisser tourner ; connecter, réessayer, percer, continuer, progresser, tâtonner, écouter, examiner, se raviser, célébrer, laisser passer ; se surprendre, entreprendre, se méprendre, attendre, apprendre, désapprendre, détendre, entendre, comprendre ; rouvrir, réfléchir, démolir, choisir, approfondir, découvrir, redéfinir, partir (pour mieux revenir).

C'est ainsi que je pourrais résumer ce deuxième temps de résidence au Bel Ordinaire.