L’aménagement du territoire, la préservation du patrimoine et les questions environnementales sont au cœur de la pratique artistique de Maxime Voidy qui s’appuie sur une étude méthodique des espaces qu’il arpente alors que leurs activités sont en pause. Les géants d’acier est l’exposition née de la recherche pseudo-scientifique sur le silo à grain qu’il a effectuée lors de sa résidence au BO en mars 2021.

Dans notre département des Pyrénées-Atlantiques, le maïs est la céréale la plus cultivée et occupe plus d’un quart de la surface agricole utile. Aussi, du haut de ces quatre jambes d’acier, le silo peut être perçu comme symbole de l’agriculture du territoire et une sorte de statue à l’effigie de la culture intensive.
Pour Maxime Voidy, il n’en est rien. Il est simplement un réservoir, une structure standardisée dépourvue de toute ambition esthétique qui se doit de remplir l’unique fonction de conservation. Alors, il devient le point de départ d’une exploration agro-artistique, d’une enquête ridiculement sérieuse, et dans l’atelier un prétexte à l’expérimentation. Le silo est alors étudié avec méthode et rigueur.

Maxime Voidy observe, scrute et collecte : les formes, les matières, les couleurs, les sonorités, et tout ce qui le compose afin d’en percer le secret. Cette enquête le mène à plusieurs conclusions qui pourraient se résumer ainsi : le silo n’est pas juste un silo.

Découvrez les précédentes résidences de Maxime Voidy au Bel Ordinaire.


Exposition ouverte du mercredi au samedi de 15h à 19h.