Luke James et Elvia Teotski sont, pour cette saison, les deux lauréats des appels à projets pour une résidence production-diffusion au BO. Aussi, au moment de la rédaction de ce texte, ils ne se connaissent que depuis trois semaines, ne se sont jamais rencontrés et échangent depuis l’annonce de leur sélection pour arrêter un titre et une présentation de leur exposition, dont ils ne savent pas encore la forme définitive qu’elle prendra. Pour eux, le titre de l’exposition qu’ils proposent, La conquête du pain oublié, doit être pris dans le sens le plus large, car « l’homme ne vit pas de pain seulement », mais peut-être aussi de sel et d’eau. Ils font là référence, avec humour et décalage, à La conquête du pain de Pierre Kropotkine (1842-1921) principale figure du mouvement anarchiste.

À une époque où la guerre entre le blé et le gluten prend forme, la notion de dualité ou de coopération est d’autant plus d’actualité. Luke James et Elvia Teotski, avec cette résidence croisée et cette exposition, vont tenter de faire que chaque futur objet qu’ils proposeront entre en dialogue avec les autres, bien que portant en eux une intentionnalité et des vies antérieures. Aussi, La conquête du pain oublié mettra certainement en tension ces êtres mystérieux dans un nouveau contexte et un nouveau réseau de relation à qui il leur faudra fournir une scène où se présenter.

ateliers portes ouvertes :sam. 29/04, 15h-19h
rencontres : mer. 24/05,17h, médiathèque A. Labarrère, Pau
visites guidées :
sam. 03/06, 16h et 01/07, 17h
atelier créatifs
 : sam. 03/06, 17h

Aller plus loin

Luke James

La pratique de Luke James, composée essentiellement d’un travail de sculpture mais aussi de photographie et de peinture, convoque un rapport physique aux matériaux et à l’espace.

Ses sculptures peuvent être décomposées comme une série de gestes sensibles et pondérés, pratiqués sur des matériaux travaillés de manière brute. Dans ses photographies, l’angle de prise de vue de l’artiste capture la dimension architecturale et géométrique de situations fortuites ou provoquées par la rencontre d’éléments dissonants, faisant écho aux formes élaborées dans ses sculptures.

Son travail se développe au fil de pièces, fonctionnant comme des traces indiciaires et parcellaires de la dissection de relations entre rapports de force et curiosité : l’Homme, l’animal, l’architecture, les classes sociales, sont quelques unes des composantes des interactions observées et questionnées au quotidien par l’artiste. Ces réflexions sont nourries par une lecture assidue de littérature et de philosophie américaines et européennes qui dépeignent des attitudes et pensées défricheuses, offrant un contrepoint aux prescriptions de la société moderne occidentale.

Dans ses expositions, Luke James articule le plus souvent sculpture et photographie, parfois ponctuées de peinture, qui agissent alors comme indices de lecture réciproques. L’espace d’exposition devient pour lui un territoire à conquérir, qu’il s’approprie par des gestes de construction comme de déconstruction.

http : //www. studiolukejames.com/

Elvia Teotski

Elvia Teotski est née en 1983 à Toulouse, elle vit et travaille à Marseille.

Diplômée des Beaux-Arts de Toulon, le parcours de base d’Elvia Teotski ne la destinait pas à la pratique de l’art ! Son cursus s’est d’abord inscrit dans le champ scientifique et, plus précisément, dans le domaine de l’agronomie.

Outre les apports d’une telle formation au plan méthodologique et expérimental, cette initiation a ainsi constitué le terreau d’une démarche fondée sur l’appréciation « culturelle » de phénomènes « naturels ».
Elvia poursuit actuellement ses recherches artistiques dans les ateliers de la ville de Marseille.
Sélectionnée pour la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de Méditerranée d’Ancona (Italie) en 2013, son travail a été présenté à l’Espace d’Art Concret de Mouans-Sartoux et au Château de Servières à Marseille en 2014 et, plus récemment, au Musée d’Art de Toulon pour l’exposition collective UptoDate et au Festival Oeil d’Oodaaq à Rennes et à Nantes.

http : //www. elviateotski.com/