Sensorialités croisées : projet de recherche-création dans les arts de la scène et les arts visuels

Les trois résidences (septembre, novembre 2022 et février 2023) sont réalisées dans le cadre du projet de recherche-création pluri-annuel (2022- 2025) intitulé  Sensorialités croisées  porté par le laboratoire ALTER de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, et mené en partenariat avec l’ESAD des Pyrénées Pau-Tarbes. Anne-Claire Cauhapé (chercheuse à ALTER-UPPA) et Corinne Melin (professeure à l’ESAD) développeront une recherche interdisciplinaire sur les enjeux de la sensorialité dans la culture contemporaine.
En tant qu’objet d’étude, le sensible définit un champ de recherche aux multiples strates qui interroge entre autres les modalités d’interaction entre l’individu et l’environnement, les relations inter-subjectives ou encore les conditions d’accès à une conscience réflexive. Il se compose de deux volets intitulés Paysages cénesthésiques , et Retour sur soi : outils et méthodes, menés respectivement par Anne-Claire Cauhapé et Corinne Melin (cf détails dans le document annexe).
Ces trois résidences de recherche et de création constituent des temps privilégiés pour expérimenter, par l’action et la pratique, les notions et concepts qui nourrissent les questionnements de recherche. Pour nous accompagner dans cette mise en pratique de la connaissance, il nous a semblé opportun d’inviter des artistes des mondes des arts vivants et visuels. Au travers de discussions collectives et d'expériences, seront mises en lumière la façon dont les pratiques et les démarches artistiques des invité(e)s interrogent ou explorent la notion de sensorialité.

1/ du 26 septembre au 2 octobre 
La résidence 1 a donné la possibilité d’esquisser une cartographie de notre imaginaire théorique. Nous avons en ce sens inventorié les termes principaux communs aux deux volets du projet, puis les mots clés relatifs à nos champs disciplinaires respectifs. Ce temps de résidence a été également l’occasion de réinterroger certaines notions, expériences et méthodes. Enfin, il a servi à préparer les résidences suivantes afin de définir les modalités de collaboration avec les artistes invités.

2/ du 7 au 11 novembre 2022
Artistes invitées : Céline Nogueira (théâtre) et Victoria Debarbieux (danse, pratiques somatiques)
Cette résidence sera l’occasion de développer une recherche collective sur la manière dont nos pratiques artistiques respectives permettent de mettre en place des outils d’expérimentation et de verbalisation de l’expérience sensorielle. Il sera notamment question d’explorer différents états de corps et de mouvements (dansés ou quotidiens) qui permettent de manifester des imaginaires singuliers et de générer différentes formes de sensibilité.

3/ du 30 janv au 5 février 2023
Artiste invité : Gauthier Leroy (arts visuels)
Au cours de cette dernière résidence, l’objectif sera d’expérimenter des possibilités de mises en forme spatiales, graphiques, musicales et performatives. En discussion avec les chercheuses, Gauthier Leroy développera une interprétation plastique du thème de la sensorialité via des installations mobiles.

Ce projet bénéficie du financement de la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées, ainsi que du cofinancement du laboratoire ALTER- Université de Pau et de l’ESAD des Pyrénées Pau Tarbes.