Nous évoluons au rythme de nos moyens techniques, des innovations spectaculaires, et toujours dans cette logique d’accélération et de surconsommation. Comment dans une démarche responsable et poétique, et par la conception de dispositifs graphiques, pouvons-nous parasiter ces dynamiques ?

Dans le cadre de sa résidence, Cédric imagine un projet qui, au travers des techniques du design graphique, propose à la fois une solution collective pour répondre à ces dynamiques individualisantes, et à la fois recherche, par la réduction des gestes comme des matériaux, une certaine forme de sincérité et de justesse.
Par le bricolage, la récupération, la réappropriation ou encore le recyclage, il veut défendre un rapport joyeux et convivial à la sobriété, aux autres et au monde, et par des techniques de fabrication artisanales comme la sérigraphie, la risographie ou la simple copie en noir et blanc, il cherche à partager une pratique du design graphique accessible.

Sous forme d’une édition participative, d’une revue collective ou simplement d’un projet collaboratif réalisé avec les autres résidents, l’équipe du Bel Ordinaire, ou encore les riverains, il souhaite développer un projet qui donne la parole au public, à celles et ceux qui font vivre ce lieu mais à qui l’on accorde que trop rarement la parole.

Un projet ancré dans le territoire de la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP) et dans le contexte de cette résidence de recherche.