La résidence au Bel Ordinaire va me permettre de continuer mon travail autour de la question du déplacement, de la navigation sur les réseaux internet. Ce projet sera composé d’une installation de différents éléments et d’un récit édité. On se déplace dans des réseaux poétiques fantasmés, rien n’est à la place à laquelle on l’attend. J’utiliserai les spécificités techniques liées à la navigation sur internet pour les transposer et en faire mes outils d’écritures et de constructions. Du récit sortent et se déploient d’autres matières qui viennent posséder l’espace. Des matières sonores qui surgissent comme des pop-up. Des tutoriels sans image, écrits comme des scénarios.

Eva Gerson, note d’intention, mai 2018