Suite à un premier temps de recherche au Bel Ordinaire en novembre 2020, Pierre de Mecquenem et Yann Servoz de la Compagnie la Machine reviennent en ce début juin 2021 pour continuer d’écrire le projet de création Feu Intérieur qui est à la fois une nouvelle création et un projet d’installation. La complicité artistique entre Pierre et Yann, entamée en 2013 avec l’inauguration de l’Opéra-Théâtre de Clermont Ferrand, se construit au fil du temps par la constitution d’un répertoire musical et d’une signature sonore qui accompagnent les spectacles et renforcent l’identité des propositions.

Avec cette nouvelle création, Pierre et Yann souhaitent recueillir la parole de ceux qui font de l’Art pyrotechnique leur quotidien. Artificiers, fournisseurs, fabricants, tous contribuent avec rigueur et minutie à la réussite du moment de spectacle. Tous possèdent leur propre feu intérieur. Feu intérieur s’imagine comme une conversation rythmique donnant à voir le point de départ du geste pyrotechnique, une installation qui s’animera lors d’un rendez-vous public. De plus, comme dans tous les spectacles de Pierre, des volontaires seront invités à partager le temps de préparation et d’installation.

Ces 5 jours au Bel Ordinaire permettront aux deux artistes d’écrire les premières séquences qui définiront les contours du spectacle et/ou de l’installation. Ce travail sera mené avec la complicité du graphiste
Jean-Marc Saint-Paul et la vidéaste Anna Recalde Miranda.


Après notre résidence, juin 2021

Ce qui distingue l'installation du spectacle vivant, c’est probablement le temps. Celui qui est offert au spectateur, ou plutôt au visiteur pour observer, ressentir, s’immerger. Évoquer la pyrotechnie en s’affranchissant de sa fugacité est le défi que nous tentons de relever avec la complicité de Jean-Marc Saint-Paul, graphiste, et Anna Recalde Miranda, réalisatrice, tous deux à nos côtés de longue date.

Cette semaine de juin 2021 fut pour nous l’occasion de disposer ensemble et en un même lieu, les ingrédients de notre nouvelle création intitulée Feu Intérieur. D’éprouver nos intuitions et le déroulement que nous avions imaginés. Enfin, de constater que la frontière ténue entre le visiteur et le spectateur sera un formidable terrain d’échange et de partage.