Durant le temps rompu du confinement, j’ai imaginé une horloge. Un grand cercle métallique semblable à un soleil iconique. Les chiffres y sont remplacés par des lettres. L’objet - Heliocentric’o’clock - est davantage un calendrier qu’une montre. Chacune des douze lettres correspond à un mois de l’année terrestre, rendant visible à travers son aiguille notre position dans la course cyclique autour de l’étoile. Suite à ma résidence peu ordinaire en avril dernier, ce cercle a été réalisé en co-production avec Zébra3 et la Fabrique Pola. Aujourd’hui c’est le mécanisme de cette aiguille qui est au centre de mes préoccupations de résidence.

Je profite également de ce temps pour travailler à une collecte de rêves que je mène avec Burdigalaxy. Cette association a commencé à constituer une archive onirique faite de rêves prenant pour décors des espaces extérieurs en Nouvelle-Aquitaine. Comment se comportent les Pyrénées dans tes rêves ? Le Hedas est-il un fleuve dans ton sommeil paradoxal ? L’association mènera prochainement (2021, 2022) des ateliers d’écritures oniriques. La mise en place d’ateliers en terres béarnaises est une piste de travail en cours. + d’infos

Voir sa résidence précédente :  1