Memories from Bangkok, 32 paintings

Memories from Bangkok est un carnet qui regroupe 32 moments colorés vécus en Thaïlande durant le mois de décembre 2019, au cours d’un voyage d’un mois et un jour. Au rythme d’une esquisse quotidienne, le carnet retrace le périple sous l’angle des nuances rencontrées. De Chang Mai à Sukhothai, de Bangkok à Koh Chang, cette collection forme une carte sur laquelle les indications se lisent au travers du prisme de la couleur, véritable déambulation poétique et chromatique.

Six mois après ce séjour, je souhaite conclure cette recherche par la réalisation d’une série de peintures issues des esquisses de ce carnet. Je projette de réaliser sept formats qui, lorsqu’ils seront exposés ensemble, formeront le panorama de cette dérive au cœur d’une spatialité chromatique.


Après ma résidence, juin 2020:

Lettre au Bel Ordinaire

Doucement, au solstice, un soir d’orage se cherche encore

Bonjour Bel Ordinaire,

Je te quitte tout juste et je cherche à comprendre ce qui nous est arrivés. Durant ces 15 derniers jours, je crois que nous avons voyagé ensemble. Côte à côte, explorant cette longue portion de route. Parfois, progressant difficilement ; pour autant cela n’a pas été désagréable. Bien au contraire.

C’est toi qui m’as invité, pourtant il a fallu que tu me suives. Parti de Bangkok, emportant avec moi quelques fragments de couleurs trouvés ça et là, nous nous sommes engagés sur ce sentier en sachant que nous nous en écarterions. J’ai aimé me perdre avec toi, progressant à tâtons parmi ces volutes colorées. À la recherche de ces instants, qui feraient de cette déambulation courbe la clef de notre voyage. Arriver à trouver un temps qui se découvre, une seconde illuminée, impressions fugaces à la poursuite d’un soir d’orage qui, au solstice, se cherche encore.

Maintenant arrivé, il nous reste cette dizaine d’éléments, fragments de notre expérience dans les brumes de la Collision. En les regardant je me dis que cette étape était peut-être bien le début d’une portion plus longue, au long de laquelle nous progresserons à nouveau.

Au plaisir de te revoir Bel Ordinaire, je te souhaite de belles journées.

Diego Guglieri Don Vito