Pour ma résidence au Bel Ordinaire, je vais travailler sur mon projet du Country Club, qui est une installation / performance qui présente et active mes différentes sculptures autour du son et de la musique. J’aimerais profiter de ces deux semaines pour écrire et paramétrer cette performance, en produisant des affiches en sérigraphie (images et textes provenant de mes recherches), et faire des tests d’enregistrements en vue d’une diffusion pour de futures expositions.


Compte rendu de résidence, octobre 2020:

Il faut peut-être commencer par quelques mots sur le contexte durant la résidence. Je sortais tout juste d’un travail de collaboration avec un ami de l’atelier, un projet de sculpture / photographie pour notre exposition à Montreuil au Centre Tignous d’art contemporain. On s’était lancé plein de défis : faire nous même tout le mobilier pour les pièces de l’expo, travailler sur une scénographie, et puis je devais aussi préparer des pièces perso. Alors le mois de septembre, ça a été la course, en fait nous savions que les pièces devaient être prêtes pour le 15 (ça n’a pas été le cas), car quand je revenais de la résidence, le montage aurait déjà commencé. Voilà plus de 6 mois que le projet est en route, et qu’on se concentre sur celui-ci continuellement. Cette courte résidence arrivait à point pour souffler, et me recentrer sur ma pratique, ce que je n’avais pas fait depuis un bout de temps. J’avais les échos de l’ambiance pré montage à Montreuil, qui m’a gardé un peu sur le qui-vive, et cette petite tension lointaine, m’a finalement rendu pas mal productif.

J’étais vraiment content de pouvoir commencer à retravailler mes recherches sous forme de performance, j’avais l’idée en tête depuis pas mal de temps, mais je n’avais pas la structure ni le contexte pour le faire. Aussi, je ne m’attendais pas à trouver des ateliers de productions aussi complet. Je pensais travailler uniquement le texte, vu que je n’avais pas de budget de production. Puis j’ai découvert les possibilités du Bel Ordinaire, toute l’équipe des régisseurs qui m’ont aidé et accompagné pour faire mon projet, qui m’ont fait confiance quand j’ai utilisé les machines, qui m’ont donné de la matière première pour travailler, etc.

Je suis aussi super content d’avoir fait la connaissance de Sophie Cure durant ma résidence, c’était vraiment agréable d’être à deux pour travailler, se retrouver le soir, etc.

Enfin, j’ai trouvé vraiment bien d’avoir un suivi de votre part (post Instagram, page sur le site) sur la com, aux vues de la courte duré de ma résidence. C’est important pour un jeune artiste, et tout le monde ne le fait pas !

Merci à toute l’équipe du Bel Ordinaire, et à bientôt !