Voir et faire voir

Le Bel Ordinaire

Abonnez-vous à notre newsletter:

L’exposition

Cette première rétrospective en France
du travail de George Hardie
présente 217 œuvres et objets.

Pour nous, George Hardie est un artiste incontournable de l’histoire du design graphique.

Gentleman anglais humble, modeste et discret, doté d’une grande finesse d’esprit et d’une gentillesse remarquable, George est également un grand collectionneur de tout et n’importe quoi, au grand désespoir de son épouse Avril. Son travail se déploie comme ses collections : par associations d’idées et de formes.

Pour le partager avec vous, nous avons séquencé l’exposition en 13 sections qui permettent d’en découvrir la grande variété, la minutie et la facétie grâce à un vocabulaire graphique foisonnant qu’il développe maintenant depuis plus de 50 ans.

Nous sommes particulièrement fiers et heureux de partager avec vous cette première présentation en France du travail de George Hardie que nous remercions chaleureusement pour avoir accepté notre invitation et pour la confiance qu’il nous a accordé en nous donnant accès à l’ensemble de ses archives et de ses collections personnelles.

— Claire Colnot - Maison des éditions, Amish Shah - Work in process

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition

© George Hardie

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition