Voir et faire voir

Le Bel Ordinaire

Abonnez-vous à notre newsletter:

L’exposition

Cette première rétrospective en France
du travail de George Hardie
présente 217 œuvres et objets.

Pour nous, George Hardie est un artiste incontournable de l’histoire du design graphique.

Gentleman anglais humble, modeste et discret, doté d’une grande finesse d’esprit et d’une gentillesse remarquable, George est également un grand collectionneur de tout et n’importe quoi, au grand désespoir de son épouse Avril. Son travail se déploie comme ses collections : par associations d’idées et de formes.

Pour le partager avec vous, nous avons séquencé l’exposition en 13 sections qui permettent d’en découvrir la grande variété, la minutie et la facétie grâce à un vocabulaire graphique foisonnant qu’il développe maintenant depuis plus de 50 ans.

Nous sommes particulièrement fiers et heureux de partager avec vous cette première présentation en France du travail de George Hardie que nous remercions chaleureusement pour avoir accepté notre invitation et pour la confiance qu’il nous a accordé en nous donnant accès à l’ensemble de ses archives et de ses collections personnelles.

— Claire Colnot - Maison des éditions, Amish Shah - Work in process

1. Premiers travaux

Cette première section présente ses premières productions, sérigraphies et affiches pendant ses années d’école (1967, 1969), ainsi que des commandes d’objets réalisés en céramique en 1983 et une plus récente faite en 2013 pour d’anciens camarades d’étude.

L’exposition
L’exposition

« il est nécessaire de maintenir une discussion constante entre l’art contemporain et le design graphique »

— George Hardie
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
2. Avant et après

Ses idées mûrissent avec le temps et aboutissent des semaines après avoir été imaginées, quand arrive enfin la bonne commande.
Le travail de George, toujours très minutieux et méticuleux, utilise de façon récurrente un développement lent : c’est peu à peu que ses images se déploient au fil du regard.

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
3. Avoir une opinion

Pour George il est important d’avoir une opinion, qu’elle soit éthique ou politique… C’est indispensable pour pouvoir ouvrir la conversation.

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
4. Auto-initié, auto-publié

Tout au long de sa carrière, George a souvent fait le choix de produire des objets en dehors de toute commande.
Il était important pour lui de les faire exister, de pouvoir développer ses idées et de s’en servir pour affirmer une position, proposer sa lecture du quotidien.

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
5. Mesures

Parmi ses collections, George a rassemblé des outils de mesure sélectionnés pour leurs qualités et leurs singularités.

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
6. Dessiner des visages, éviter de dessiner les personnes
L’exposition
L’exposition
L’exposition

© George Hardie

L’exposition
L’exposition

« Je suis presque capable de dessiner des visages maintenant »

— George Hardie - extrait de la conférence organisée par It's Nice That
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
7. Musique

S’il a du mal à reconnaître ses images avec fierté, elles ont néanmoins permis une reconnaissance mondiale de ses dessins ! La pochette de Led Zeppelin a ainsi été vue plus de 27 millions de fois…

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
8. Construire - Déconstruire
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
9. Dans le jardin

La proximité avec la nature et passer du temps dans son jardin sont importants pour George. La limace est un de ses pires ennemis !

L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
10. Familles
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
11. Le musée de trous
L’exposition
L’exposition
12. Une heure avec George
L’exposition
13. Goût
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition
L’exposition