Le projet VIANDES ou comment véhiculer l’infinie rareté des moments du quotidien, à mi-chemin entre l’écriture théâtrale et la poésie. Ecrit suite à l’atelier « mémoire » mené avec l’équipe du Pôle Culturel Intercommunal début 2006 sur le lieu des anciens abattoirs de Pau, le livre Viandes de Didier Bourda illustré par le plasticien Dimitri Vazemsky paraîtra à l’automne 2007 aux éditions Nuit Myrtide (Lille).
De nombreuses rencontres de l’auteur avec les anciens usagers du lieu (apprentis, bouchers, etc. ) aujourd’hui installés à leur compte ou devenus commerciaux « dans la viande » sont à l’origine de cet ouvrage.
Les entretiens furent enregistrés puis retranscrits manuellement. La plupart du temps, les mots des intervenants ont été conservés tel quel. Ils servent dans un second temps de fil rouge à l’écriture définitive du livre, .
La sortie du livre donne lieu à une lecture-spectacle de l’auteur accompagnée d’une phonographie
Ce que nous appelons phonographie est l’activité de captation et de fixation des phénomènes sonores. Phonographier un environnement. Martin Antiphon, passeur de sons, nous donne à entendre les phénomènes sonores prélevés par ses soins. Il a fixé des éléments caractéristiques d’un abattoir moderne ; il a déterminé un paysage sonore.

Entrée libre