“Si les hommes en ont le souhait, il n’est pas si difficile de faire de ces confins un endroit de rencontre. L’exercice de l’art s’avère être l’une des plus éminentes des façons d’y parvenir. L’art est synonyme, au sein de l’histoire récente, de création, il exige de l’innovation, tout comme le nouveau sens des frontières. Celui de marcher à la limite. Expérimenter pour y parvenir ici-même, sur cette ligne transfrontalière de haute montagne, devenue le motif de cet échange créatif. ” Eduardo Martínez de Pisón

Dans cette exposition Beatriz Aísa, photographe, et Delphine Tambourindeguy, plasticienne, dialoguent autour d’une série des concepts communs à leurs projets artistiques : immersion, paysage vécu / se perdre / topographies de l’espace / paysage multiple, subjectif et en mouvement / superposition de perspectives multiples / épaisseur de la ligne / lignes de temps / du relief au plan / série, multiplication, collection / construction d’un point de vue inédit / lumière, ombres, transparences et reflets / du positif au négatif / du négatif au positif.

Elles nous invitent à revisiter la notion de paysage dans une géographie subjective et en mouvement à travers photographies, cartographies, gravures, vidéos et installations.


Dialogue d’encre et de lumière a été créée et produite dans le cadre du programme de Résidence d’artistes transfrontalière 2017 du GECT Espace Portalet, projet européen mis en place et soutenu par le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques (France) et le Gouvernement d’Aragon (Espagne).

La Maison de la Montagne vous accueille à la Cité des Pyrénées (Pau)
lun. mar. : 10h - 12h / 14h - 18h
mer. jeu. ven. : 10h - 12h / 14h - 19h

Visites guidées et ateliers créatifs sur rendez-vous au 05 59 30 18 94
+ d’infos