Après avoir participé à une séance d’écoute de la Forêt des sons en ouvrant et fermant les yeux, les enfants sont ensuite invités à traduire graphiquement les sons qui les entourent en utilisant de la peinture et un morceau de carton comme pinceau.

Avec Clémentine Fort