« Il existe un écart traditionnel, presque logique, qui s’impose comme une évidence : les artistes sont des créateurs, les conservateurs assurent la pérennité des oeuvres, et les destructeurs sont leurs ennemis communs.
Mais que se passe-t-il quand les artistes eux-mêmes deviennent iconoclastes, quand ils en viennent à « retoucher » le musée et par extension l’espace public ? Existe-t-il une destruction créatrice ?
Parcours en vidéos, autour de quelques-unes de ces figures qui hantent l’histoire de l’art, entre Auto-Destructive Art et tentative de reconquête d’un territoire perdu. » Thibault Capéran

Avec des oeuvres d’Ivan Argote, Leopold Kessler, Fayçal Baghriche, Raphaël Boccanfuso, Raphaël Zarka, Neal Beggs, Pierre Malphettes…

Entrée libre, réservation conseillée au 05 59 72 25 85
Durée : 1h/1h30

Prochain rendez-vous « music play », le 5 novembre 2009