Le travail de Patricia Swidzinski suscite des questionnements sur l’Histoire et la mémoire. Dans ses oeuvres précédentes, Espaces de mémoire, elle a expérimenté une technique personnelle sur la cristallisation. Empruntant des photographies déjà existantes, elle les retravaille en surface, substitue leur support traditionnel pour ne conserver que les traits de l’image première. Structurée dans l’espace, la photographie devient sculpture photographique : image relief et image inframince. La transformation effectuée sur ces images permet leur réinscription dans l’existence.
« C’est un processus de mémoire et de disparition, un travail du lieu et des visages, entre présence et absence, fragilité et résistance, singularité et universalité. »
Pour cette exposition, Patricia Swidzinski propose une réflexion sur l’Étranger. Elle s’est intéressée à Gurs, village béarnais connu pour son camp de concentration. Partant de l’histoire de ce camp, l’artiste découvre Lisa Fittko, émigrée politique allemande en exil, restée dans l’ombre, méconnue, rarement citée, malgré la filière d’évasion qu’elle a créée et le soutien apporté au réseau Varian Fry.

Sur les traces de cet événement, les notions de Topologie, Ombres et Frontière sont développées. En 2007, afin d’en collecter la matière, Patricia Swidzinski, avec la complicité de cinq autres femmes, parcourt le chemin des exilés et passe la frontière espagnole.
« L’expérimentation du territoire active l’imagination, ce passage d’un lieu à un autre met en mouvement la mémoire collective. »
Patricia Swidzinski

MEDIATION AUPRES DES PUBLICS

C’est parti pour la visite ! Projet intergénérationnel qui permet d’échanger sur les événements du passé, l’exposition L’Etranger propose une approche artistique qui offre un éclairage singulier sur ces faits historiques. Des visites guidées animées par des médiateurs culturels sont proposés aux enfants du primaire au lycée. Les visites sont enrichies de parcours pédagogiques élaborés en fonction des niveaux.

EN PARALLÈLE DE L’EXPOSITION
_ Mardi 20 mai 2008
19h : Vernissage en présence de l’artiste
_ Samedi 7 juin 2008
16h : Rencontre avec Patricia Swidzinski
17h : Projections de vidéos en lien avec le travail de l’artiste
18h30 : Lecture / Mise en voix D’Infiniment à venir, un texte d’Henri Meschonnic
Une proposition de la Compagnie des Limbes - Comédienne : Martine Valette

HORAIRES / LIEU :
du 21 mai au 14 juin 2008
Ouvert du mardi au samedi, de 15h30 à 19h30 au Pôle Culturel Intercommunal.