Par ses réflexions sur le langage, l’écriture, Emma Cozzani interroge la relation de l’artiste à ses supports écrits (documents, notes d’intention…) qui ne sont que rarement présents en tant que medium dans une pratique.

A l’occasion de sa résidence au Bel Ordinaire, elle souhaite orienter ses recherches autour de la question du langage, et des opérations de traductions depuis l’oral vers l’écrit, de l’écrit vers l’image, dans un projet intitulé Scénario pour une exposition, l’atelier du doute, entre roman, pièce de théâtre et scénario.

« Cette résidence de recherche au Bel Ordinaire sera l’occasion de développer un projet d’écriture initié en 2016, et que je souhaite développer.
Scénario pour une exposition (sous-titré L’atelier du doute) est une pièce textuelle, un dialogue entre quatre voix échangeant à propos d’une exposition à venir, qui se construit dans l’échange, dans le doute. Pour l’écriture, je me base sur des prises de notes, et sur la situation de l’artiste en résidence, soumis au doute, aux aléas de la création et à la projection que peut susciter la mise à disposition d’un atelier. La forme scénario m’intéresse pour sa capacité à induire une image à venir, à être un script pour la représentation des situations écrites.

À travers ce projet, j’aimerais d’explorer la valeur prescriptive du langage, lui permettant de faire exister ce qu’il identifie, nomme et décrit comme une réalité potentielle. Anticiper une exposition fictionnelle par l’écriture, c’est pour moi interroger la forme sonore et/ou visuelle latente du texte. La création d’une exposition à partir de celle décrite serait alors une manière d’acter son existence, établir un passage depuis la fiction vers la réalité, et inversement. »

Emma Cozzani, note d’intention mai 2017

Emma Cozzani

Emma Cozzani est née en 1989 à Ajaccio, elle vit et travaille à Strasbourg.

Elle obtient en 2014 le Diplôme national supérieur d’expression plastique à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes avec les félicitations du jury et est titulaire d’un DUT en Mesures Physiques.

Emma Cozzani expose ses œuvres à l’international et en France de manière prolifique depuis 2012, à Paris (Section 8), au Château d’Aubais (UtopiANTE), à Bruxelles en 2016 (Catharsis), en Allemagne (Hidden Dimension), à Nîmes (Alumni) ou encore à Montpellier (exposition de restitution de résidence, Featuring à la Panacée, Troc’art du Jeu, Poudingue).

Sur le web : plus d'infos !