Y a-t-il des points d’appui pour soulever le monde ?

L’horizon peut-être.

Cette ligne imaginaire bien visible, où se rejoignent la terre et le ciel et qui s’éloigne lorsqu’on s’en approche. Cette ligne que l’on voit dans la nature et dans l’art mais qui n’existe pas.

D’où je regarde, l’horizon est un mur de pierre. Pas une montagne, une chaîne. Une ligne large, pleine, aux bords ébréchés, qui s’étend de droite à gauche. En soulevant les montagnes c’est le point le plus loin à la vue qui est repoussé.

Reste encore à savoir quoi voir. Peut-être une incitation à l’agitation.

La Maison de la Montagne et le BO s’associent pour présenter une nouvelle exposition de Clémentine Fort à la Cité des Pyrénées, Paysage domestique du 27 février au 31 mars 2017.