Amandine Rué effectue un travail d’observation et de ponction d’éléments du réel avec des logiques et des méthodes scientifiques. Elle constitue une vaste base de données composée d’images, de textes et de films. Elle associe et analyse ces éléments pour en dégager des synthèses qui peuvent prendre des formes variées : de l’installation à l’objet imprimé ou encore à la page web.

Amandine Rué

Amandine Rué est née en 1979, elle vit et travaille à Lyon.

Suite à l’obtention de son diplôme à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon en 2003 ; elle organise Fan de…, une exposition personnelle qui présente des œuvres réalisées à l’école et des concerts. Cet évènement est en lien avec le parcours off du festival de musiques électroniques Nuits Sonores.

À partir de 2005, elle participe à des expositions collectives, notamment Popisme épisode IVà l’École des Beaux-Arts de Tours, Kikapoo à l’Espace Kugler (Genève), Nuit américaine au Temporary Art Center (Eindhoven), 3X3X3 au Lieu-commun (Toulouse) ainsi qu’à L’attrape-couleurs (Lyon). En parallèle de sa pratique artistique, Amandine Rué est co-curator des Éditions Broadcast Posters, une revue qui confronte le travaux d’un jeune artiste de la région Rhône Alpes à celui d’un artiste reconnu internationalement.

Depuis 2007, elle a ainsi travaillé avec une trentaine d’artistes (Olaf Breuning, Maï-Thu Perret, Delphine Coindet, ou encore Bruno Zhu, Gregory Cuquel…) sur des projets tels que des livres d’artistes, des posters…

Elle a aussi initié des expositions : Copy Shop, en résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon (2013 et 2015), Panaché (L’attrape-couleurs, 2014).

Amandine Rué envisage le statut d’artiste-curator comme un travail artistique en soit. Il constitue un « équilibre enthousiaste » qui lui permet d’enrichir sa pratique.