Anthony Bodin est un des deux lauréats de l’appel à projet pour une résidence de création avec un temps d’exposition du 29 avril au 9 mai 2015 dans la petite galerie. Il partagera son temps de résidence et d’exposition avec Alice Ferré.

Engagé depuis déjà quelques années dans un travail pictural au protocole (quasi) immuable, Anthony Bodin collecte et s’approprie des objets de l’univers quotidien et du monde industriel pour les détourner par des gestes qui envahissent leurs espaces creux, annulent leurs fonctions et révèlent ainsi un aspect décoratif inattendu.

Anthony Bodin

Né en 1985, Anthony Bodin a étudié à l’université de Rennes-2, à la Head de Genève et à la Villa Arson à Nice.

Il sélectionne des objets issus de la production industrielle présentant un motif géométrique et envahit leurs interstices par un geste obsessionnel. Cette prolifération d’un geste minimum et de son déploiement maximum résonne avec la compulsion de répétition de la société de production et de consommation, révélant ainsi son automatisme, sa folie et son absurdité malgré sa rationalité apparente.